Aller au contenu
Mairie de Matomb Tél. (+237) 682.240.939

Ville de Matomb

Le maire

NYOBE Fils Hubert

Maire de la Commune de Matomb , depuis février 2020 et président Départemental des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC) du NYONG ET KELLE .

Il est Auditeur Tierce Partie , titulaire d’une Maitrise en Géosciences des Formations Superficielles , d’un diplôme d’ Ingénieur de Génie civil , d’un Master en Géotechniques et Calculs de Structures , d’un Master en Etude d’Impacts environnementaux , Mène actuellement des études en Master professionnel en Urbanisme, Aménagement et Développement Urbain .

Vision de la mairie de Matomb

La commune de Matomb a une position stratégique. Voisine des grandes métropoles, et traversée par la Nationale N°3 Douala-Yaoundé et l’autoroute Douala-Yaoundé, c’est une grande zone d’échanges. De par cette position stratégique, notre vision est de faire de Matomb une Banlieue Inclusive et Résiliente (MBIR). Cette vision s’étend à travers quatre grands programmes : le programme d’amélioration de l’offre des services sociaux de base ; le programme de la promotion du développement économique et protection de l’environnement ; le programme de la promotion de la citoyenneté, de la culture, des sports et appui à la jeunesse et le programme gouvernance et administration locale.

En tant que collectivité territoriale décentralisée la Commune de Matomb doit contribuer à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) au Cameroun en particulier et dans le monde en général, c’est pourquoi à travers des activités que nous menons dans nos différents programmes. Pour ce qui est de l’amélioration des services sociaux de base, nous comptons renforcer le système de santé et d’assistance aux populations car les populations de Matomb sont confronté à de nombreux défis sur le pan sanitaire notamment la difficulté d’accès aux soins de santé de qualité. A cet est effet il est question pour nous de créer, équiper, gérer et entretenir les formations sanitaires à intérêt local, de participer à l’organisation et à la gestion de l’approvisionnement en médicaments, réactifs et dispositifs essentiels ; de mettre en œuvre des mesures de prévention d’hygiène et de salubrité publique. Dans un contexte de recrudescence de la délinquance juvénile des suites de la consommation des stupéfiants, de la consommation abusive de l’alcool, participer à l’entretien et à la gestion des centres de promotion et de réinsertion sociale est une de nos actions forte envisagée. Nous ne pouvons passer outres ces activés dans le domaine de la santé et l’hygiène sans gérer l’état civil et organiser l’assistance au profit des nécessiteux. Dans le même objectif d’améliorer l’offre des services sociaux de base, l’accroissement de l’offre de l’éducation est une de nos priorités. Dans cette partie de ce programme il est question pour la Mairie de Matomb de créer, équiper, gérer et entretenir des établissements scolaires de notre territoire ; de recruter et prendre en charge le personnel d’appoint desdits établissements ; de repartir et allouer des bourses d’aide scolaires, de participer à l’acquisition des manuels et fournitures scolaires, de soutenir l’action des communautés locales en matière d’enseignement ; de promouvoir l’alphabétisation à travers le recrutement et la formation des formateurs chargés de l’alphabétisation, à travers la conception et la production des manuel didactiques et encourageons toute initiative allant dans ce sens dans toute l’Arrondissement de Matomb. Nous comptons réaliser une carte d’alphabétisation, suivre et évaluer les plans d’élimination d’illettrisme. La commune de Matomb regorge un potentiel jeune peu formé et diplômé pour la plupart, sans emploi. L’accès à l’emploi et à la formation professionnelle étant difficile dans notre Arrondissement, le recensement des Métiers locaux et l’élaboration d’un plan prévisionnel local de formation et de recyclage sont des activités qui meublent notre vision du point de vue de la promotion et de la formation technique et professionnelle qui passera également par notre participation à la mise en place, à l’entretien et l’administration des centres de formation de recruter et prendre en charge le personnel d’appoint des établissements des centres et instituts de formation professionnelle. L’homme étant au centre de nos projets nous voulons dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations de l’Arrondissement de Matomb qui sont confrontées à de nombreux défis dans le domaine de l’eau. Bien que bénéficiant déjà du soutien de l’Etat pour la couverture en eau potable, plusieurs ménages n’ont pas encore accès à cette eau potable d’une part et d’autre part dans le domaine de l’énergie, notre Commune est traversée par plus de 45Km de câbles électriques haute tension. Les populations sont régulièrement exposées aux dangers électriques du faite de la présence des arbres de grandes tailles dont les branches dépassent la hauteur des câbles des fils étriques. L’Arrondissement de Matomb a toujours bénéficié du soutien de l’Etat afin de couvrir ses besoins en énergie électrique. Cependant il n’en demeure pas moins vrai que l’énergie électrique reste une denrée rare .pour les citoyens de Matomb. Cet état de causes justifie la détermination de la Mairie de Matomb à construire et aménager des puits et forages et assurer l’entretien et le maintien de l’ensemble des puits et forages du ressort de la Commune ; sensibiliser les populations à la conservation et à l’utilisation rationnelle de l’eau élaborer les plans ou projets de développement durable en matière d’eau potable d’une part et d’autres parts élaborer les plans ou projets de développement durable en matière d’électricité ; étendre le réseau électrique dans les zones non couvertes ; entretenir le réseau électrique au niveau local, installer et entretenir. Quant au programme de la promotion du développement économique et de la protection de l’environnement, les projets et les activités effectuées et envisagées par la Mairie de Matomb tiennent compte les problèmes des populations de l’Arrondissement de Matomb En effet, la commune de Matomb est confrontée à de nombreux défis sur le plan économique notamment, la faible productivité agropastorale, la difficulté d’accès à la formation avec pour conséquence la faible promotion des PME de l’économie sociale et l’artisanat. C’est dans la perspective que notre second programme prévoit la promotion des projets générateurs de revenus par les organismes (GIC, coopératives, associations), Organisation des campagnes de sensibilisation sur la nécessité de se regrouper et de créer des AGR/ACR, organiser des foires artisanales à Matomb ; encadrer et former aux techniques de vente ; construire, une vitrine ou d’un foyer sur la promotion des œuvres locales sur l’axe lourd (dans l’espace de 40 km) ; apporter un appui dans la construction des unités de transformation dans la commune en 5 ans (manioc, palmier à huile, cacao). Aussi il est important de noter que notamment la mauvaise gestion des déchets ménagers, la non pratique des règles d’hygiènes et de salubrité ayant comme corollaire une santé précaire ont attiré notre d’où l’objectif de la protection de l’environnement par l’organisation des campagnes trimestrielles d’hygiène et de salubrité c’est dans ce sens que qu’une journée de propreté a été instituée dans l’Arrondissement de Matomb ʺJeudi propreʺ, Sensibiliser pour construction des latrines selon les normes dans tous les villages et gestion d’ordures ; Créer des jardins publics dans l’espace urbain communal ; mettre en œuvre du plan simple de gestion environnementale ; élaborer des études sommaires d’Impactes Socio-environnementaux pour tous les projets d’infrastructures à réaliser. Par la suite, le troisième programme qui est celui de la promotion de la citoyenneté, de la culture, des sports et un appui à la jeunesse englobe un ensemble d’activités qui vise dans un premier temps à assurer la formation, l’encadrement et l’épanouissement des jeunes dans la Commune de Matomb à travers la construction et équipement d’un Centre Multifonctionnel de Promotion des Jeunes de Matomb; l’octroi des financements à la jeunesse ; la promotion et vulgarisation des regroupements des jeunes pour le développement économique ; l’organisation des activités d’animation et de formations civiques pour les jeunes (24) ; l’organisation d’un centre aéré tous les ans pour les jeunes (05 – 15 ans) l’organisation d’un championnat communal inter villages, Réhabilitation des aires de jeux dans tous les villages, la dotation de matériels et équipements dans tous les stades aménagés et construits ; l’organisation des campagnes de sensibilisation sur l’importance du sport et de l’éducation physique ; dans un second temps à transformer la Commune de Matomb en une destination touristique et promouvoir notre culture locale ceci par le développement des actions écotouristiques nous comptons à cet effet organiser les campagnes de sensibilisation et rapprocher les tenants de la culture traditionnelle; organiser une foire culturelle ; Construire et équiper ; les foyers culturels Bassa dans tous les villages et dans l’espace urbain et Identifier plus de sites et attractions touristiques ; mener des études de viabilisation des sites touristiques identifiés; construire des infrastructures touristiques et hôtelières règlementaires (01 complexe hôtelier) ; aménager des sites touristiques identifiés ; organiser des campagnes publicitaires et promotionnelles des atouts touristiques dans la Commune de Matomb. Dans le dernier programme concentré à la gouvernance et à l’administration locale, la Mairie de Matomb compte assurer efficacement la paix, la sécurité des biens et des populations de Matomb. Pour atteindre cet objectif et améliorer la distribution des retombées de la croissance économique il est question d’organiser des séminaires de formation des chefs traditionnels sur la sécurité, le maintien de l’ordre et de développement ; d’assurer un appui à l’organisation des chefferies Traditionnelles et des conseils des notables ; d’organiser les Campagnes de sensibilisation des Chefs Traditionnels sur leur rôle dans la cité ; d’identifier des zones à risque et d’insécurité dans la Commune ; de créer des postes de gendarmerie (3) : Ngoung, Mandoumba et Nkeglikock ; de construire et équiper les postes de gendarmerie créés ; de créer les comités de vigilance dans tous les villages et les former.